La Maison d’accueil, d’hébergement, de réinsertion et d’accompagnement (MAHRA), basée à Saint-Omer, a fusionné avec l’association Solid’R, implantée dans le Calaisis. Depuis plusieurs années, les deux structures menaient les mêmes actions à destination des personnes en difficultés sociales.

L’association calaisienne Solid’R, qui vient en aide aux personnes démunies, a fusionné avec la MAHRA - Le Toit.

« Ce n’est pas un phénomène nouveau. Nous avons fusionné avec Le Toit en 2012, car nous menions des actions similaires », rappelle Daniel Hrabanski, le directeur de la MAHRA. La structure, portée par 168 salariés, gère l’accueil de personnes en difficulté, l’hébergement, l’insertion, dans l’Audomarois, mais aussi dans le Calaisis. Un secteur géographique dans lequel l’association Solid’R, dirigée par le Calaisien David Lacour, mène des actions au sein du CHRS (centre d’hébergement et de réinsertion sociale) et travaille sur les problématiques migratoires.

À la demande de l’État, l’association a notamment géré l’accueil des femmes migrantes et des enfants , avant l’ouverture du centre Jules-Ferry dont la gestion a été confiée à l’association La Vie Active. Solid’R avait aussi la responsabilité de l’accueil de nuit lors del’activation du plan Grand froid, en décembre 2014 .

L’association Solid’R, qui vient en aide aux personnes en difficulté sur le calaisis, vient de fusionner avec la MAHRA - Le Toit.

Une fusion logique, mais aussi stratégique pour Solid’R, dont l’avenir – « comme celles de toutes les petites associations » – semblait incertain. « Il n’y avait pas le feu dans la maison mais on a pensé que le temps était venu de se rapprocher d’une association avec des valeurs identiques à la nôtre », souligne Christophe Delhay, son président.

Une idée que partage Daniel Hrabranski qui y voit l’occasion, pour les structures, de gagner en marge de manœuvre. « Solid’R est une association saine, qui vit bien, mais qui a anticipé sur l’avenir, et s’est dit qu’il valait mieux faire un mariage d’amour aujourd’hui, qu’un mariage forcé demain. »

Premier conseil d’administration le 20 juin

Cette fusion-absorption, dont les détails administratifs ont été réglés lors de l’assemblée générale de la MAHRA marque la fin d’une époque. « Je suis rassuré pour l’avenir des salariés de Solid’R, mais aussi pour les personnes en grande difficulté. J’ai de grands espoirs pour la suite. Solid’R n’existera plus, qu’importe ! Ce qui compte, ce sont les actions, pas le nom », garantit Christophe Delhay.

La gestion de cette nouvelle structure, qui rassemble désormais La MAHRA, Le Toit et Solid’R, sera étudiée le 20 juin, lors d’un premier conseil d’administration.

 

Source : La Voix du Nord. Retrouvez cet article sur http://www.lavoixdunord.fr/region/calaisis-deux-associations-d-aide-aux-personnes-en-ia33b48581n3559155?xtor=RSS-2

Go to top